Rechercher

« Organiser des moments sous le signe de la qualité et de la convivialité »


Alors que le M Racing a conclu sa saison en Trophée Andros, Yvan Muller dresse le bilan de la campagne hivernale, et évoque les projets de son équipe, notamment des sessions de Track Days qui seront organisées cette saison.


Yvan, le Trophée Andros s’est conclu à Val Thorens avec un bilan mitigé, mais tout de même des motifs de satisfaction pour le M Racing…


Effectivement, Val Thorens était compliqué pour Yann Ehrlacher. Et il nous coûte cher pour Yann puisque nous ratons le podium final de l’Élite Pro pour pas grand-chose. La satisfaction de cette fin de saison est le podium au classement final de Natan Bihel dans la catégorie Élite.



Les performances ont étés plus que satisfaisantes ?


Oui, nous étions plutôt pas mal, avec une victoire, plusieurs podiums, mais à Val Thorens, on a galéré en Élite Pro. Je pense que, par rapport aux teams qui finissent devant nous, nous avons un peu moins progressé. Notre voiture est de génération plus ancienne, nous avons du travail pour la faire progresser pour l’an prochain, c’est ce à quoi nous allons nous consacrer. Cette finale nous gâche un peut la fête, on méritait mieux, tout le monde a bien travaillé dans l’équipe. Malheureusement, à part le résultat final en pro, nous n’avons pas grand-chose à nous reprocher, et rien à regretter. Et puis nous avons une grande satisfaction tout de même d'être sur le podium en Élite avec Natan Bihel, c’est un point positif. Bravo aussi à Franck Lagorce, qui effectuait sa dernière sortie en compétition avec nous, et à Laurent Millara qui a bien progressé cette saison. Il rentrera bientôt dans le top 5.



Après cette deuxième saison en Trophée Andros, quels sont les nouveaux projets qui attendent le M Racing ?


Nous allons lancer cette année des sessions de Track Days. L’idée est d’organiser des journées de roulage sur des circuits typés F1. Avec la possibilité de s’offrir un stage de pilotage, et de prendre le volant de sa propre voiture, mais aussi rouler sur des voitures mises à disposition par l’équipe : Mitjet Supertourisme, Ligier JS2 R ou LMP3, ou encore des Supercars. Il sera également possible de monter dans ces voitures pour un baptême de piste. Des sessions « à la carte » en somme, selon les envies. Nous pourrons nous adapter aux demandes.



Des Track Days encadrés par des coachs de premier ordre…


Tout à fait, Yann (Ehrlacher) et moi-même serons présents à chaque session pour accompagner les participants, les conseiller et répondre à toutes leurs questions. Nous souhaitons faire en sorte que ces journées soient organisées sous le signe de la qualité, mais également de la convivialité. L’idée sera ainsi d’organiser à cette occasion des dîners dans des lieux exclusifs et originaux, la veille du roulage. C’est une activité que nous souhaitons développer, et qui nous tient à cœur.




Parallèlement, la Ligier European Series sera-t-elle encore une fois au programme du M Racing comme en 2020 ?


Nous repartons bien en Ligier European Series avec deux voitures en 2021, avec Natan Bihel et Laurent Millara qui avaient déjà disputé le championnat pour nous l’an passé, et qui évolueront seuls au volant cette saison. Ce sera le seul programme sportif mené par le M Racing hormis l’Andros à l’hiver prochain, si tout va bien. Nous souhaitons nous concentrer sur un seul programme sportif pour nous concentrer pleinement sur l’organisation des Track Days, qui constitueront des vrais moments d’échanges, et auxquels je me réjouis de participer.


Toutes les infos sur les Track Days du M Racing à retrouver sur www.mracingexperience.com/

255 vues0 commentaire